L’ Amélioration des performances passe par l’amélioration des compétences.

L’amélioration continue des performances est essentielle aux entreprises industrielles pour garantir en permanence leur compétitivité.

Dans les usines, plusieurs fonctions sont spécifiquement dédiées à cette activité vitale :

  • Responsable amélioration continue,
  • Ingénieur, technicien en industrialisation,
  • Méthodiste,
  • Responsable qualité.

Pour améliorer les indicateurs de performance industrielle, une de leurs missions consiste à observer les situations de travail pour proposer des actions d’amélioration des procédés, des flux, de l’aménagement des postes de travail et bien-sûr, des compétences des opérateurs.

Mais ce dernier aspect est rarement approfondi et se limite souvent à une ligne générale, du genre « Former les opérateurs à… ».

Or, les compétences de l’opérateur sont indubitablement et sans conteste le facteur principal de performance.

Aucun texte alternatif pour cette image

Pour améliorer les compétences, améliorons les apprentissages internes

Ces spécialistes de l’amélioration continue se contentent donc d’observer les effets, sur les performances, du niveau de compétence de l’opérateur . Par exemple, un méthodiste, par le jugement d’allure, estimera l’efficacité d’un opérateur par chronométrage et pourra proposer une formation en fonction du résultat.

Mais il faut aller plus loin !

Pour une tâche donnée, il faut comprendre si elle est accomplie de façon « conditionnée » ou « réfléchie ». Autrement dit, il faut savoir « ce qu’il se passe dans la tête de l’opérateur » qui effectue cette tâche.

Et comprendre comment la tâche est accomplie permettra alors de définir la meilleure technique pédagogique :

  • entrainement répétitif pour les tâches “conditionnées” ;
  • résolution de problème et réflexivité pour les tâches “réfléchies”.

Qui pour améliorer les apprentissages internes ?

«Conditionnées » ou « Réfléchies », la compréhension de l’exécution des tâches doit alors être prise en considération lors de l‘ingénierie pédagogique de la formation en situation de travail. C’est un volet incontournable de l’analyse préalable de la situation de travail telle qu’exigée par la réglementation.

L’amélioration des performances industrielles est fonction de l’amélioration des compétences, cela va s’en dire ; mais l’amélioration des compétences s’obtiendra en améliorant les apprentissages internes.

Alors aux Responsables amélioration continue, techniciens industrialisation, méthodistes, responsables qualité qui cherchent à revisiter, innover et améliorer leurs propres pratiques de travail, nous les invitons à se perfectionner dans ce domaine de spécialité pédagogique qu’est la Formation En Situation de Travail.

Précisons qu’ils ont souvent pour mission de dispenser ces “formations internes métiers” aux opérateurs. C’est même une Capacité Professionnelle à part entière du CQPM – TIAP (Certificat de Qualification Professionnelle de la Métallurgie de Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus).

Aucun texte alternatif pour cette image

Notre formation-certifiante « Concevoir et Piloter un projet d’apprentissage en Situation de Travail » est alors tout indiquée pour les spécialistes de l’amélioration continue en industrie.