Le contexte socio-économique a toujours incité les entreprises au développement de la formation interne pour. Il s’agissait pour elles de :

  • Trouver une solution originale à leurs difficultés de recrutement,
  • Lutter contre les risques de perte de savoir-faire spécifiques,
  • Déployer de nouvelles compétences et fidéliser les collaborateurs,
  • Réduire les coûts de formation.

Depuis cette année, la réforme de la formation encourage le recours à la formation interne, avec :

  • La reconnaissance de l’Action de Formation En Situation de Travail (AFEST) ;
  • Le contrat de professionnalisation expérimental, où les certifications visées sont propres à l’entreprise ;
  • La libéralisation des CFA qui en facilite la création par les entreprises ;
  • La disparition des fonds mutualisés par les entreprises de plus de 50 salariés, ce qui les oblige à trouver des sources d’économie pour maintenir un niveau de formation satisfaisant. Former en interne devient donc économiquement très rentable.

Il y a donc des opportunités à saisir, pour toutes les entreprises quelle que soit leur taille.

Pour les projets globaux, c’est à dire ceux qui visent à “industrialiser” la formation interne, le préalable sera la réalisation d’une étude d’opportunité ; étape obligée pour réduire les risques de gaspillage de temps et d’argent. Cette étude aura pour objectif de :

  • définir les gains attendus du projet de développement de la formation interne.
  • imaginer des scénarios de développement possibles et fixer une stratégie.

En résumé cette étude permettra de répondre aux questions suivantes : Pourquoi, vers quoi et comment ? 

( cliquez pour en savoir plus sur notre approche)