FEST

La Formation en Situation de Travail, La bonne Idée !

La Formation en Situation de Travail – FEST – est une nouvelle modalité de formation prévue par la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

En vigueur depuis le 01/01/2019, c’est “la bonne idée” de cette réforme de la formation.

“Rendre formel l’informel”

Innovation juridique et pédagogique majeure, la FEST est une reconnaissance de la valeur formative du travail : les activités productives peuvent faire partie intégrante du parcours de formation des collaborateurs.

Les parcours de formation prévus en situation de travail permettent ainsi à l’entreprise de satisfaire à ses obligations légales et d’obtenir des financements, au titre du plan de développement des compétences.

“La maîtrise s’acquiert par la pratique”

Cette modalité de formation en situation de travail est particulièrement adaptée à l’apprentissage des savoir-faire « métier » des entreprises de l’industrie, du BTP, de l’agriculture, de la logistique et des artisans/commerçants.

Ce sont des secteurs d’activité où les métiers exigent une habileté manuelle et de développer une grande intelligence de situation. Ces métiers, quoiqu’on en dise, seront majoritaires en 2019, et pour encore longtemps.

L’apprentissage du “bon geste” est donc essentiel. Ceci nécessite une pédagogie bien spécifique, que nous sommes de moins en moins nombreux à “maîtriser”.

Et l’innovation technologique n’est d’ailleurs pas interdite ( VR, Lunettes connectees), lorsque cela nous semble utile.

Liberté, Souplesse, efficacité

La FEST est un parcours pédagogique qui permet d’atteindre un objectif professionnel.

Ce parcours alterne séquences de mises en situation de travail et séquences réflexives pour consolider les acquis de l’apprenant.

L’entreprise doit désigner un formateur/tuteur interne pour accompagner l’apprenant dans son parcours pédagogique.

En fonction des compétences initiales et des objectifs à atteindre, une FEST peut comporter si nécessaire des séquences de formation présentielle ou faire intervenir un tiers « facilitateur » pour la conception en « amont » et l’animation des séquences réflexives.

Schéma extrait du Rapport final Expérimentation AFEST – ANACT – Juillet 2018

En tous les cas, le cadre juridique « léger » de la Formation en Situation de Travail permettra aux entreprises :

  • une grande liberté de conception,

  • de ne pas désorganiser l’activité,

  • à leurs collaborateurs, « d’apprendre en faisant ».

Notre démarche

Concevoir et Piloter un projet d'apprentissage En Situation de Travail

FEST

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS ?

Ils nous font confiance